WILD RIVER DIAMONDS

" LE GUAQUERO BLANC "

Passionné par la nature et les minéraux j'ai découvert qu'il y avait en Europe une longue histoire avec des chercheurs de diamants. Les diamants des Alpes, composés de dioxyde de silicium, une fois facettés, sont aussi brillants et magnifiques que les diamants africains, brésiliens ou indiens. De tout temps ils ont été utilisés par les Rois et les Reines d'Europe. De nombreux textes historiques en témoignent..

HISTOIRE DES DIAMANTS D'EUROPE

Les diamants de dioxyde de silicium ont été utilisés dans de très nombreux pays d'Europe par les bijoutiers. A l'époque, les diamants provenant d'Inde ou d'Afrique étaient extrêmement rares. La noblesse faisait facetter des diamants locaux afin d'orner les plus belles parures.

En Suisse, les diamants portent les noms de diamant Öhrli (ou Oehrli) et diamant Leissiger. En 1766, dans le livre "Les merveilles du canton d'Appenzell", l'auteur Johann Conrad Fäsis mentionne qu'un de ses amis lui a rapporté un magnifique diamant Oehrli.

En France, les diamants portent les noms de diamant Condorcet, diamant Mirabeau, diamant d'Alençon et  diamant de Chambretaud. Les diamants d'Alençon et de Chambretaud sont de couleur cognac comme j'affectionne le plus. Des diamants de Chambretaud ont été offerts au 19ème siècle à la Duchesse de Berry par de nombreuses personnalités. Dans le livre "Histoire générale du Dauphiné" écrit par Nicolas Chorier en 1661, il est écrit que la montagne Orelle (vallée de la Maurienne) délivre des diamants d'une telle pureté que les lapidaires de la région taillent afin de les revendre à bon prix. Un fait plus qu'intéressant est relevé dans ce livre: Chorier écrit que les diamants Dauphiné sont qualitativement comparables à ceux reçus rarement de Golkonda (Inde). 

Un peu plus tard, en 1752, Voltaire et un marchand sont devant un tribunal de la Cour pour une histoire de détournement de diamants Condorcet. Un marchand aurait en effet détourné une partie du montant de la vente des diamants Condorcet détenu par Voltaire lui-même (en référence des documents d'archives relatifs à la vie politique, littéraire et morale de Voltaire). 

Il est plus difficile de trouver des informations concernant les diamants Mirabeau. Il semblerait toutefois que Mirabeau avait vendu une caissette pleine de diamants à Louis-Philippe d'Orléans. La caissette avec lesdits diamants a été retrouvée lors de l'arrestation de Louis-Philippe durant la révolution française. Il est dit que Mirabeau a engagé les meilleurs chasseurs de diamants de France afin qu'ils lui en rapportent. Après plusieurs semaines de prospection, les chasseurs de diamants mandatés ont trouvé des diamants dans la région de la Drôme Provençale. Une fois en possession des précieux diamants, Mirabeau les donna à facetter puis les vendit à Louis-Philippe. C'est par le commerce des diamants que Mirabeau parvenait à financer ses activités politiques.

 

En 1893, le minéralogiste Alfred Lacroix faisait référence de nombreuses fois dans ses ouvrages au terme diamant pour désigner des minéraux trouvés localement. On retrouve dans ses oeuvres des traces des diamants d'Alençon et des diamants de Chambretaud.

Durant mes recherches, j'ai découvert qu'au Luxembourg il existe des traces historiques des diamants dit de Stolzembourg. C'est vers l'an 1777 que les habitants de la région se rendirent compte que certains ruisseaux présentaient une minéralisation spéciale. A partir de ce moment, les habitants se sont mis à faire des recherches. Quelques temps après, des mines de diamants étaient ouvertes. Au début, les habitants étaient très pauvres dans cette région et à cette époque. Puis la présence des diamants a permis un très bel essor. Il faut dire que les mines offraient des diamants d'une grande pureté et dont la grandeur était idéale pour les faire facetter. Un château a même pu être construit grâce aux nouvelles richesses locales. 

En Italie, il existe des références aux diamants utilisés pour la bijouterie dans la Lombardie. Les diamants italiens portent les noms de diamant Lombard et diamant Carrare. A ce propos, un spécimen de diamant Carrare a été acheté une petite fortune par un collectionneur durant la bourse de Turin de 1989. Pour l'Italie également, il doit exister une longue histoire d'utilisation des diamants du pays par la noblesse. 

En Espagne, les diamants se trouvent aux Asturies. La royauté a utilisé les diamants de cette région pour de nombreuses parures royales. Les diamants d'Espagne portent le nom de diamant Berbes. 

Continuons notre tour d'Europe. Durant de longues années, la monarchie hongroise envoyait des prospecteurs chercher des diamants dans la région de Maramures. Anciennement, cette région était connue sous le nom de Marmarosch et faisait partie du royaume de Hongrie (ce qui n'est plus le cas actuellement). 

Les diamants de Marmarosche étaient extrêmement convoités, et cela, jusqu'au XVIIIe siècle. Des textes écrits en 1856 par le professeur G. Lorinser font référence aux "Marmaroscher Diamanten". Encore plus intéressant, un livre daté de 1837 écrit par le professeur Carl Fromherz de l'Université allemande Albert Ludwigs dresse un inventaire des ressources minéralogiques de la Marmacie. Or, ce livre fait de nombreuses fois référence aux diamants Marmarosch. 

En 1811, les éditions Klostermann à Paris publient un dictionnaire de chimie. Ce livre fait référence aux diamants Marmarosch. On sait aujourd'hui, grâce aux analyses spectrographique, que le diamant Marmarosch est un diamant de dioxyde de silicium. Ceci n'a rien enlevé à sa valeur durant des centaines d'années.

COULEUR DES DIAMANTS EN EUROPE

Les diamants que l'on trouve en Europe sont transparents ou peuvent avoir une couleur fumée. Ils sont alors désignés diamants "champagne" ou diamant "cognac".

VALEUR DES DIAMANTS EN EUROPE

Tout comme pour les diamants qui proviennent d'Afrique, du Brésil ou de l'Inde, ce qui fait le prix est le poids (carat), la clarté, et la brillance du diamant. Les diamants d'oxyde de silicium ont été de tout temps utilisés pour la joaillerie sous nos contrées. La notion de diamant "carbone" est arrivée bien plus tard avec les technologies de spectrographie permettant d'analyser les minéraux d'un point de vue atomique.

WILDRIVER DES DIAMANTS ETHIQUES

Contrairement aux diamants carbone, les diamants WildRiver n'ont engendré aucun désastre humain ou écologique. Les diamants sont naturellement offert par la nature à l'homme via l'érosion naturelle. Ils se retrouvent dans les rivières, c'est alors que je les collectent grâce à un tamis.